En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Bâtiment

Sécuriser l’installation d’échafaudages sur des bâtiments historiques grâce aux amortisseurs omnidirectionnels

Socitec est intervenue dans la rénovation du Dôme du Panthéon à Paris. La structure historique du bâtiment, extrêmement fragile, ne permettant pas d’accueillir un système d’échafaudage classique, les équipes ont développé une solution dédiée permettant l’installation d’un échafaudage de 400 tonnes, sans ancrage.

Pour éviter que les pressions engendrées par le vent n’appuient sur le dôme et ne viennent l’endommager, Socitec a installé, en appui sur l’édifice, deux couronnes de 64 amortisseurs à câble. Ces amortisseurs omnidirectionnels ont été fixés sur des cales, reliées entre elles par un câble métallique entourant le dôme.

Ce système d’amortissement a permis de répartir les forces dynamiques engendrées par le vent sur toute la périphérie.

Pour compléter l’installation de son système d’amortisseur, Socitec a suivi l’évolution des vibrations grâce à des capteurs de pression installés à plusieurs endroits entre les cales et les amortisseurs. Ce contrôle a permis de vérifier que les forces transmises n’excédaient pas celles calculées lors des simulations réalisées à l’aide du logiciel SYMOS.

Protéger un hôpital des vibrations de son helipad

Les allers et retours des hélicoptères sur le toit des hôpitaux peuvent à la fois abîmer, sur le long terme, la structure du bâtiment, et générer des nuisances pour le personnel soignant et les patients.

Afin de palier ces déconvenues, Socitec a réalisé une série de mesures, sur place, pour définir le système d’amortissement le plus adéquat pour l’hôpital de Montbéliard (France).

Des boîtes à ressort ont ainsi été intégrées sous les dalles de la plateforme de l’hélipad. Des enregistrements ont permis de constater la façon dont la dalle se déformait sous la pression de l’hélicoptère. Une analyse modale expérimentale a été réalisée sur une grande dalle de 50 m2 afin de vérifier la performance du système d’amortissement en conformité avec le cahier des charges du client.